Avis, Commentaires Client, Avis Consommateur

14 Songs the Fab Four Never Recorded: Paul Mccartney, BLF Rock Band Avis Consommateur, Commentaires Client

~ Dominique Grandfils
(11 Avis)
Prix : EUR 16,50 LIVRAISON GRATUITE Détails
Offres spéciales disponibles?(in Amazon)
Économisez : EUR 168.29?
En stock.
Le veux demain?
Commandez-le dans les 1 h et 30 min, et choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.


Commentaires client les plus récents

L'album manquant des Beatles enfin retrouvé.

Je collectionne tout ce qui touche aux Beatles et cet album me donne parfois l'impression qu’ils se sont réunis pour enregistrer leur 14e disque. Lire la suite

Publié il y a 25 jours par Henri Duteuil

I'm in love

Bravo à l'équipe au grand complet car il faut quand-même avouer que ce CD remporte de belles critiques.
Quel plaisir ! Lire la suite

Publié il y a 1 mois par fred

juste le meilleur disque de cover Beatles

Quel plaisir ! pour tous les fans des Beatles, ce disque est une référence majeure pour 2 raisons ;
il permet de visiter un catalogue très peu connu des... Lire la suite

Publié il y a 1 mois par GUERY Jean-Marc

Un hommage magnifique aux Fab Four.

Quelle excellente idée d'avoir produit un CD avec des chansons inédites des Beatles.
Les reprises sont très habilement jouées et... Lire la suite

Publié il y a 2 mois par Schmüleck Narvalobeaufils

La pièce manquante

Beatles tout simplement!
Très belle réalisation, bon son et belle performance.
La chanson finale est canon! Lire la suite

Publié il y a 3 mois par Stève

14 songs... actually 15.. Last but not least !!

Les fourteen songs sont très bien mais la compo de M. Pero 'Still' est juste splendide ! Garder l'esprit des Beatles sans être too much, en plus avec une très jolie... Lire la suite

Publié il y a 3 mois par Sophie

Equilibre réussi!

C'était plutôt périlleux comme entreprise mais c'est une réussite! Avoir su conserver la sonorité et l'esprit des BEATLES sans tomber dans la... Lire la suite

Publié il y a 3 mois par Olivier Beauchamp

14 songs

Très bel album. 14 chansons écrites par la fab four mais offertes à d'autres artistes intérprétées par un très bon groupe
dans... Lire la suite

Publié il y a 3 mois par Beatles fan


Commentaires client les plus utiles

Quel travail et quel succès !10 juillet 2013

Par Sonia San

Achat authentifié par Amazon

Mon CD tourne en boucle depuis que je l'ai reçu ! Bravo à l'équipe au grand complet car il faut quand-même avouer que ce CD remporte de belles critiques.
Notamment de la part de Sue Owen, rédactrice en chef de BBC Radio Merseyside, qui a déclaré, après les diffusions de 2 des titres de l'album (Love Of The Loved et One And One Is Two) sur les ondes de la BBC le 22 juin dernier :
« Un très bon travail de production ! J'aime aussi les harmonies vocales. En toute évidence, un vrai travail en profondeur avec un son plus riche que celui qui existait dans les années soixante... Ils ont vraiment fait un bon de travail d'adaptation de ces reprises. J'ai vraiment apprécié.»
Clive Pownceby, promoteur de concerts et propriétaire du Bothy Folk Club à, Southport, a même ajouté :
« Je n'avais jamais entendu cette seconde chanson. Je trouve que ce CD 14 Songs est une bonne compilation. Nous avons affaire à des versions au son moderne avec le respect de l'esprit original, très « beatlesien » avec les harmonies vocales. Je trouve ce disque très, très bon ! »
Alors encore bravo pour ce travail colossal et soigné.

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

La magie des Beatles continue 9 juillet 2013

Par Pierre MITZ

Vous aimez les Beatles, mais vous n'aimez pas les pâles copies de ce groupe mythique.
Alors, précipitez vous sur ce prodigieux album de BLF Rock Band : BEATLES' SECRET SONGBOOK
On y retrouve la magie des compositions Lennon/McCartney et aussi celle de Harrison.
De plus, Jacques Volcouve, garant international de la "qualité Beatles", valide ce chef d’œuvre.
Vous dire mes titres préférés est difficile, mais portez une attention particulière à :
WORLD WITHOUT LOVE
I'LL BE ON MAY WAY
COME AND GET IT
LOVE OF THE LOVED
GOOD BYE
Ce n'est que mon avis, mais à vrai dire l'intégralité de l'album est génial.
Si vous hésitez encore, posez vous la question... Aime-je vraiment les Beatles ?

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 

Chronique de l'album 14 en détails 29 juin 2013

Par Sixtieslover

En grand fan des 60's et des Beatles en particulier, je me devais de faire un commentaire de cet excellent opus hommage, réalisé par des français avec brio.

01/ One and one is two
J'ai été frappé par le riff très efficace qui ne fait pas partie de l'oeuvre originale et qui donne l'impression que Roy Orbinson revisite Day Tripper. Excellente trouvaille qui donne une belle énergie à cette chanson dont les paroles ne sont pas le point fort. La voix du chanteur, Eddy Pero, est très éloignée d'un Lennon ou d'un McCartney, nous ne sommes clairement pas dans une démarche d'imitation. Cependant la sensibilité et une belle personnalité musicale (notamment dans les harmonies, mais nous allons y revenir sur d'autres titres) permettent déjà d'entrevoir un album de qualité enregistré par un band qui n'a pas l'air de se prendre la tête et donne l'impression de jouer entre copains, comme les Fab Four en leur temps. Très beau solo en slide de Vincent Arnaldi un poil trop bluesy pour ressembler à du Harrison mais au feeling très cool.

02/ World without love
Sur les premiers sons de Gretsch (dont l'usage du Bigsby assez rockab), on sent s'installer une atmosphère bien britannique comme on les aime. La voix très douce d'Oliver Woodstone s'apparente clairement à celle de McCartney et donne à cette balade un soupçon de mélancolie. Ceux qui auront comme moi grandi aux sons des années 60 en France se rappelleront du "Monde sans amour" d'une certaine Sheila, reprise assez kitsch de ce très beau titre qui prend toute son ampleur sur ce disque. Les couplets ternaires rappellent Lennon de l'album "Stand by me" pour ma plus grande joie. Magnifique solo de guitare d'Eddy Pero sur la Gretsch au son typiquement 60's.

03/ I'm in love
Ré-orchestrée de manière assumée façon petite cousine de Help, cette chanson (que je connaissais dans sa version originale enregistrée par Lennon au piano) a une puissance rock et mélodique superbe. Eric Geisen y apporte une voix Lennonienne cassée et rauque, c'est un plaisir. J'adore le riff du pont en contretemps. Total plaisir !

04/ Woman
Je n'ai jamais été très fan de Peter and Gordon que je trouvais niais au possible et leur version de Woman (qui n'est pas le "Woman" de Lennon composée bien plus tard) était mielleuse au possible. J'ai été très surpris par le groove et la ligne de basse de cette version proposée par le BLF rock band. On est clairement dans le jardin de Penny Lane. Eddy Pero au chant propose une voix plus pop et intimiste, de très belles harmonies également et exécute un solo de guitare à la fois mélodique et rock n roll. Seul regret : cet horrible son de piano synthé. Un petit choix contestable dans un bel ensemble, mais qui justement fait tâche.

05/ I'll be on my way
Un rock n roll au riff qui me fait penser aux premiers Beatles de I feel fine, Day Tripper mais aussi Birthday (forcément c'est un blues). La voix d'Oliver Woodstone apporte sa touche de sensibilité et de fragilité dans cette chanson énergique. Un solo de guitare mélodique de Vincent Arnaldi. Les choeurs sont superbes et la coda typiquement Beatlesienne.

06/ Come and get it
Je partais avec un a priori, je n'ai jamais, absolument aimé cette chanson qu'elle fut interprétée par Bad Finger ou McCartney lui-même. Alors chauvinisme ou pas mais j'adore cette version. Les choeurs sont superbes, les voix d'Oliver Woodstone et d'Eddy Pero s'harmonisent superbement bien, la batterie de Laurent Besch est énergique, les guitares acoustiques donnent le frisson.

07/ Love of the loved
Un tour de force ! La version originale de McCartney était une bluette façon crooner (comme en témoignent les vidéos et audio qu'on peut trouver sur internet), interprétée par le BLF rock band, nous sommes dans du Beatles d'Abbey Road, proche d'un Because ou d'un Sun King. Eddy Pero assure toutes les voix et le magnifique solo de guitare au slide totalement Harrisonnien, un vrai artiste. Les claviers d'Igor Brover sont somptueux et quelle bonne idée de faire des voix renversées !

08/ Nobody I know
D'une chanson early, le BLF rock band propulse ce titre à une ambiance psychédélique époque "I'm the walrus". Eric Geisen était la voix parfaite pour faire ce titre. Le solo de guitare d'Eddy Pero fait penser à celui d'un certain Clapton sur While my guitare gently weeps. Excellente ligne de basse de Greg Martin.

09/ Bad to me
Petite ballade acoustique en duo entre la guitare de Vincent Arnaldi et la voix d'Eric Geisen. La surprise arrive à 50 secondes lorsque les violoncelles écrits par Eddy Pero jouées par Emma Piettre interviennent. Je regrette un peu l'usage de la réverb qui retire un côté rugueux bien anglais qui aurait donné un côté peut être plus vintage à l'ensemble (ah look at all the lonely people tintintintintintin) mais ce son plus actuel peut être considéré comme une valeur ajoutée. Je suis un vieux crouton, n'écoutez pas ce que je dis, c'est très bien. Le solo en slide de Vincent Arnaldi confirme cette denière impression.

10/ It's for you
La ballade ternaire à la Lennon par excellence ! Le groupe donne ici un éclairage plus celtique avec des mandolines, des flûtes et des percussions de choix, exercice maîtrisé. Eddy Pero au chant a vraiment une voix superbe et le mélange de choeurs façon mélotron est une trouvaille étonnante.

11/ I'll keep you satisfied
S'il faut toujours un titre plus faible à un album, malheureusement, le voici. Chantée d'une voix mal assurée par Vincent Arnaldi, d'un accent plus qu'approximatif sur un style swing totalement hors-sujet (on pourrait comparer de loin à "When I'm 64" avec indulgence, on est tristement dans le domaine de la musique d'ascenseur). Cela me fait penser aux -rares- titres ratés des Beatles que Paul faisait chanter à Ringo. Cela dit, mon ironie est un gage de sincérité. C'est vraiment corny, les gars.

12/ Step inside love
Seconde -et dernière- chanson chantée par Vincent Arnaldi (ouf) celle-ci est plus rock et il nous gratifie d'une belle ligne de guitare. On est quand même très en dessous du reste de l'album. Je reste jusqu'au solo et je zappe à la suivante.

13/ Sour Milk Sea
La c'est la grosse baffe. Chanson d'Harrison composée à l'époque enregistrée par un groupe de rêve pour Jackie Lomax, j'ai toujours eu une certaine tendresse pour ce titre qui, dans mes souvenirs sonnait plus folk rock qu'autre chose. Le BLF rock band envoie vraiment du lourd sur celle-là. Eddy Pero et Eric Geisen y chantent en duo avec un plaisir évident. Une énergie de groupe qui sonne très live. Duo de solo où s'oppose la stratocaster de Vincent Arnaldi -façon Stevie Ray Vaughn rencontre les Beatles, pourquoi pas- et Eddy Pero scrupuleusement dans la maîtrise du sujet pour le choix de ses phrasés et de ses sons d'un bout à l'autre de l'album. La coda sur un riff très "taxman" propose un duel de guitares qui n'est pas sans rappeler "The End".

14/ Goodbye
Un choix de titre judicieux pour clôturer un album ! Magnifique chanson de McCartney dans la lignée de "Blackbird" ou "Mother Nature Son". Oliver Woodstone y chante de façon très convaincante, dans l'instant de sensibilité (pas toujours très juste mais je suis exigeant), par instant on dirait vraiment Paul. Petite fanfare à la SGT Peppe's sur la fin jouée au trombone par deux cadors : Bernard Camoin (trombone) et Youri Shraib (clarinette), on saluera à nouveau Eddy Pero pour cette partition belle et drôle.

15/ Still
Un album de 14 chansons qui en a en fait 15 ? Ce magnifique 15ème titre est une composition d'Eddy Pero où il joue de tous les instruments en dehors de la batterie (Laurent Besch) et du violoncelle (Emmanuelle Piettre, superbe jeu d'ailleurs) à la manière d'un McCartney prodige. L'ambiance est clairement celle d'un Lennon des 70's mais je retrouve des influences de Queen, de Pink Floyd ou de compositeurs classique comme Debussy ou Ravel. Still, dont j'ai découvert la très belle vidéo sur youtube, est une autre pépite dans cet album très riche et ouvre la voie, je l'espère à de nouvelles compositions de ce groupe à suivre.

Un album vraiment incontournable pour les amoureux de la musique des Beatles et les amoureux de la musique tout simplement. Si le visuel n'est pas très attrayant, on nous a déjà fait le coup de l'album hommage pas terrible avec une basse Höfner dessus pour certifier que c'était du bon, le contenu artistique est vraiment excellent. Le CD tourne dans ma voiture depuis deux semaines, d'où l'écriture cette chronique que j'espère utile. A acheter et à recommander les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes !

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Offres spéciales et liens associés

www.muavis.co.uk is a participant in the Amazon EU Associates Programme, an affiliate advertising programme designed to provide a means for sites to earn advertising fees by advertising and linking to Amazon.fr.